L'Agenda 21 d'Echallens

Compte rendu du séminaire bilan énergetique 2018

Le séminaire bilan énergétique proposé par Echallens21 en collaboration avec le bureau Weinmann Energies nous a permis de nous familiariser avec les aspects liés à l'énergétique du bâtiment, puis d'évaluer le cas concret de notre propre bâtiment. Ce séminaire était ouvert à toutes et tous ne demandait aucun prérequis, les aspects techniques étant abordés de manière sommaire avec des exemples très concrets.

La première soirée a été consacrée à un rappel théorique et aux notions de base nécessaires pour la suite du séminaire. Nous avons appris (ou revu) les notions de coefficient de transmission thermique, de pont thermique et de ventilation pour ensuite comprendre de manière générale comment peuvent se produire les déperditions de chaleur au sein d'un bâtiment. Des exemples concrets (types de vitrage, d’isolation, de ventilation) ont été présentés. Les différentes possibilités de production de chaleur et leur consommation et impacts respectifs ont été passées en revue. Finalement, un exemple de rénovation nous a permis de comprendre de manière plus concrète comment améliorer la performance énergétique et le confort d'un bâtiment.

Après une petite partie de travail à la maison (calcul de la surface de référence énergétique et rassemblement des relevés de consommation), nous avons pris part à la deuxième session pour effectuer une évaluation sommaire et dégager des pistes d'améliorations spécifiques à notre bâtiment. Une comparaison de la consommation d'énergie par m2 (IDE) pour les bâtiments des différents participants a permis de montrer de grosses disparités (selon les caractéristiques générales du bâtiment, le système de chauffage, etc.). Bien que chaque cas soit spécifique, la stratégie généralement proposée pour une amélioration de l'efficacité énergétique consiste à commencer par améliorer l'enveloppe (isolation, fenêtres) puis à changer la source de chaleur (ce qui évite de "sur-dimensionner" la nouvelle production de chaleur). Enfin, un accent a également été mis sur les soutiens financiers (subventions) proposés par le Canton pour soutenir l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments.

Ce séminaire de deux fois deux heures constituait une première approche pour toute personne soucieuse de la performance énergétique de son bâtiment. Il ne remplace pas des connaissances plus pointues nécessaires pour réaliser une analyse plus fine (certificat énergétique CECB par exemple) ou un devis de travaux à entreprendre, mais il permet déjà, en peu de temps de comprendre les notions de base liées à l'efficacité énergétique de son bâtiment et les options d'améliorations possibles.

Jean-Christophe Boillat